J’ai testé… l’I-FLY

Envie de t’envoyer en l’air mais pas chaud(e) pour te jeter de l’avion ?
Oublie le parachute, I-Fly t’offre la sensation de chute libre en Indoor…
Attention, attraction à couper le souffle !


L’I-fly c’est quoi ? 

L’I-fly, c’est un système de soufflerie géant, une colonne en verre d’environ 4m de diamètre qui souffle de l’air. Grâce à des réacteurs puissants et via un système ingénieux de conduits, l’air est propulsé à plus de 250 km/h. L’idée étant de reproduire les sensations de la chute libre.

On fait ça où ?

L’I-fly dispose de deux centres de chute libre indoor : un à Lyon et un à Paris mais il existe d’autres  complexes un peu partout en France qui propose ce type d’activité.

C’est comment?

J’entre. Mon regard est immédiatement attiré par cet impressionnant tube en plexiglass au centre de la pièce. Une lumière blanche émane du haut et du bas du tube. Un moniteur est en train de faire une démo, il fait des pirouettes vertigineuses à une vitesse folle ! Franchement, on dirait Spiderman (la tenue saillante en moins) 🙂

La décoration du lieu n’est cependant pas à la hauteur du spectacle. Dans des tons gris-bleu et rouge, la scénographie est plutôt grossière. Graphisme tout en filaire un peu daté, zoom démesuré sur les gestes en vol, banquette de cafet’, cube blanc lumineux… c’est efficace mais pas très moderne.

On est très loin de l’ambiance sobre, épurée et high-tech de l’i-way par exemple. Une déco’ à l’américaine avec la volonté d’ouvrir la pratique au grand public : ça paraît logique mais pas très audacieux et avec des prix qui restent relativement élevés… J’aurais aimé un vrai gros travail de mise en lumière sur le tube, des ambiances hypnotiques par exemple, quelque chose qui ferait basculer l’expérience de « c’est chouette » à « putain d’expérience sensorielle ».

Allez c’est parti…
ifly-byyo-lamoucheAvec une équipe de courageux(ses), me voilà embarquée dans la salle de briefing.

Gestes de sécurité, postures, déroulement, langue des signes, je n’ai qu’une envie : entrer dans le tube ! On nous équipe d’une combinaison, d’un casque, de bouchons d’oreille et de lunettes… c’est bon, ça y est, on ressemble plus à rien ! Ah si si, à Jeff Goldblum dans le film La Mouche !

Assise dans un petit couloir autour du tube, j’attends patiemment mon tour. C’est à moi.
Je m’avance vers la porte et me propulse à l’intérieur du cylindre. Le moniteur m’attrape comme il peut par la combi’. J’essaye de placer correctement mes mains et mes jambes pour me stabiliser. J’ai le souffle coupé, il y a beaucoup trop d’air !!!

Je me stabilise, je vole (avec quelques ratés quand même) très bas, proche du filet qui constitue le sol (un peu comme un filet de trampoline). Je touche régulièrement les parois du tube car j’ai quelques soucis à comprendre comment fonctionnent  les touches directionnelles 😉 Ma première session de vol touche à sa fin. Avec la puissance de la soufflerie, le moniteur galère à m’expulser du tube.

Ma petite expérience de 2 minutes me rend confiante pour cette deuxième session. Je gère déjà beaucoup mieux ou en tout cas plus rapidement la stabilisation de mon corps (= cul). Le charmant moniteur me fait des signes « avec les doigts qui vont vers le haut »… je ne comprend pas immédiatement mais quelques secondes plus tard, il m’a chopé par la combi et me voilà en train de voler à plusieurs mètres du sol. C’est un plaisir non dissimulé de s’envoyer en l’air avec lui 😉

C’est combien?

55€ pour 2 vols (2 x2min) pour la formule baptême simple. Il existe également les baptêmes double durée (2 x plus de temps soit 8min de chute libre) pour 85€. Pour les chuteurs initiés qui veulent perfectionner leur technique et pour les sportifs de l’extrême, il existe des packs chute libre (4 vols = 80€ / 6 vols = 110€ / 8 vols = 130€) et des tarifs à la minute ou à l’heure pour les plus dépensiers.


Bref, l’I-fly c’est une attraction familiale amusante autant pour celui qui vole que pour celui qui ne tente pas l’expérience (je pense à mamie par exemple !) et qui peut regarder tout en buvant un coup. Mais ça n’a rien à voir avec un vrai saut en parachute !

Il n’y a pas l’adrénaline et le stress qui rendent l’expérience si excitante. Le décollage, la porte qui s’ouvre à 3000m, les pieds dans le vide… le paysage en pointillisme… le saut… le souffle coupé… le cerveau qui déraille… le kif…le kif… puis le parachute qui s’ouvre (OUF!)… le sol qui se rapproche et le paysage qui devient lisible. Bref, l’I-fly ça fait pas tout ça mais ça reproduit assez bien la sensation physique de chute libre 😉

Pour ceux qui ont une peur irrationnelle de l’avion, du vide combiné à une phobie du parachute mais qui sont un poil aventuriers alors l’Ifly c’est idéal pour eux. Pour ceux qui veulent perfectionner leur technique en vol ou tenter des figures (sans se ratatiner sur le sol) alors ça peut fonctionner aussi. Pour tous les autres, c’est un bon moment de détente mais vous préfèrerez sans doute l’adrénaline du saut en outdoor (même si ce n’est pas le même coût!) 😉

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :