J’ai testé… la saga STAR WARS !

Jeune padawan, je vais t’expliquer comment à 27 ans, j’ai enfin compris, apprivoisé et aimé la saga Star Wars. Si toi aussi, tu es sceptique, alors lis cet article. 

Depuis quelques années, depuis le rachat par les studios Disney, depuis que je suis devenu adulte (oui, je vous l’accorde, il aura fallu du temps ! ), je ne parviens pas à comprendre l’engouement pour le célèbre mythe Star Wars….

Mes amis masculins (un peu geek je dois l’avouer) vouent un véritable culte à cet univers et attendent avec impatience les nouveaux épisodes.

Du côté de mes amies féminines, on regarde le phénomène de loin et on y touche surtout pas !  (pour la plus grande déception des conjoints respectifs). Star Wars semblait être rangé dans la même colonne que League of Legend, colonne des trucs de geek véritablement dénués d’interêt !

De mon côté, j’ai toujours regardé en diagonale, jamais dans l’ordre (le vrai ou le faux, ordre de sortie ou ordre chronologique). Star Wars ressemblait à une nébuleuse infernale dont je ne comprenais ni les tenants ni les aboutissants….

Puis en 2015 et 2016, ma curiosité est à nouveau piquée avec la sortie de l’épisode 7 et du SpinOff Rogue One. Je commence à y prendre goût… alors avant la sortie de l’épisode 8, je décide de m’attaquer sérieusement à la saga et je visionne consciencieusement les épisodes dans l’ordre ci-dessous :

Star Wars, épisode I : La Menace fantôme (1999)
Star Wars, épisode II : L’Attaque des clones (2002)
Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith (2005)

Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (1977)
Star Wars, épisode V : L’Empire contre-attaque (1980)
Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi (1983)

Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015)
Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (2017)

Films dérivés
Rogue One: A Star Wars Story (2016)


Verdict…. J’ADORE ! Avec quelques bémols bien sûr, mais J’ADORE !

ON AIME : 

  • L’univers qui, il faut l’avouer, est quand même complètement fou ! Les différentes créatures sorties d’un bestiaire futuriste, les paysages, les vaisseaux… tout y est.
  • L’éthique, l’opposition entre le bien et le mal qui est à la fois très marquée et en même temps ni tout à fait blanc ni tout à fait noir. On navigue entre les deux avec certains personnages comme Anakin Skywalker ou Ben Solo.
  • La parité homme / femme : des femmes et des hommes au sénat, dans la politique. Des femmes et des hommes au commandement, des femmes et des hommes JEDI…
  • Les droïdes avec une véritable personnalité / sensibilité, une expression des machines qui les rendent attachants. Ils jouent un rôle essentiel dans la saga, c’est eux qui gèrent en grande partie le ton humoristique des épisodes.

ON AIME MOINS : 

  • Le jeu d’acteur d’Hayden Christensen (Anakin dans l’épisode II et III) qui est assez mauvais (colère = tristesse = joie).
  • Yoda dans l’épisode V, VI et VIII : vilaine marionnette au caractère taquin, loin du modèle de sagesse du Grand Maître de l’ordre Jedi.
  • La mort du suprême leader Snoke, il est le suprême leader et il se fait piéger comme un bleu par un petit tour de passe-passe de maîtrise de la force… Bof.
  • Le petit flou artistique sur la vie éternelle des Jedi : Qui-Gon Jinn ne disparaît pas lorsqu’il meurt et ne devient pas éternel… pourquoi ?
  • Le vol plané de Leia dans le cosmos (épisode VIII) : comment peut-elle survivre ? Autant la faire mourir à ce moment-là puisque l’actrice elle-même est décédée… Bref, pas convaincue, too much.

 

Ci-dessous un résumé graphique de la saga et pour ceux qui préfèrent les mots aux images, un bilan personnel de cette love story 😉

 

INFOGRAPHIE

 Épisode I à III

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… 

Qui-Gon Jinn et Obi Wan Kenobi, deux chevaliers Jedi sont chargés de régler un conflit sur la planète Naboo. Pris dans une embuscade, la situation les forcent à se poser sur une autre planète pour réparer leur vaisseau. Ils font alors la rencontre d’un gamin peu ordinaire : Anakin Skywalker, un jeune esclave passionné par les droïdes et les courses de modules. Celui-ci possède une force exceptionnelle qui pourrait faire de lui l’ÉLU jedi…

Une dizaine d’années plus tard, Anakin est un jeune apprenti Jedi, il suit les instructions de son maitre, Obi Wan Kenobi et devient une « brute » dans les combats au sabre laser. Jeune et impulsif, il a cependant quelques difficultés à maîtriser ses émotions. Il tombe amoureux de la sénatrice et très jolie Padmé Amidala (Nathalie Portman).

Quelques années plus tard, Padmé tombe enceinte. Anakin ne supporte pas la pression de devenir père (enfin peut-être que c’est ça) 😉 et commence à vriller. Il remet en question l’enseignement des JEDI (-espèce d’andouille-) et bascule du coté obscur de la force avec son nouveau maitre Dark Sidious (anciennement l’empereur Palpatine). C’est alors qu’il devient Dark Vador !

Lors d’un combat contre son maitre Obi Wan Kenobi, Dark Vador chute malencontreusement dans la lave en fusion. Au bord de l’agonie, il est miraculeusement sauvé mais a maintenant besoin de porter une armure spéciale qui le maintient en vie (et qui lui fait une voix badasse).

Padmé accouche de deux jumeaux : Luc et Leia et meurt en couche. Les deux enfants sont cachés dans 2 familles différentes d’un bout à l’autre de la galaxie.

 

20 ans plus tard, dans une galaxie lointaine, très lointaine….

Rogue One
Rogue One se situe entre les épisodes III et IV de la saga. L’héroine de ce spin-off est Jyn Erso, la fille de Galen Erso, un des architectes de l’étoile de la Mort (arme de destruction massive pouvant pulvériser une planète entière). L’alliance rebelle lui confie la lourde mission de dérober les plans de l’étoile de la mort afin d’envisager un plan de sabotage. Elle réussira sa mission en compagnie du charmant capitaine rebelle Cassian Andor mais au détriment de leurs propres vies.

 

Épisode IV à VI

Leia grandit dans la famille d’un des sénateur et devient la nouvelle princesse d’Alderaan. Elle est une figure emblématique de l’alliance rebelle qui lutte contre l’empire galactique (= les méchants = Palpatine alias Dark Sidious & son bras droit Dark Vador). Elle tombe amoureuse d’Han Solo (Harrison Ford), contrebandier et pilote qui ne navigue jamais sans son acolyte Chewbacca.

Luc grandit chez son oncle en temps que simple garçon de ferme. Il aime réparer et bidouiller les droïdes (comme son père!). C’est alors qu’il croise le chemin de R2-D2, envoyé par la princesse Leia pour délivrer un message à Obi Wan Kenobi. Luc s’engage dans l’armée rebelle et suit sa formation de Jedi auprès de YODA.

Les rebelles vont alors mettre tout en oeuvre pour détruire l’étoile de la mort. Grâce à Jyn Erso, ils connaissent la faille de l’arme de destruction massive.

Dans un ultime combat, Luke combat Vador. Celui-ci lui fait une révélation cinglante : « JE SUIS TON PÈRE ». Dark Vador nous surprend alors en s’opposant à Dark Sidius. Il perdra la vie pour sauver son fils.

 

Épisode VII et VIII

30 ans plus tard, Luke Skywalker et les autres Jedi ont mystérieusement disparus. Un nouvel ordre (=les méchants) s’est substitué à l’Empire Galactique : le Premier Ordre. Il est dirigé par Snoke & son bras droit Kylo Ren (le fils de Leia et Han solo !!! AMAZING LOVE STORY !!!). La construction d’une seconde étoile de la mort encore plus dévastatrice est en route. L’alliance rebelle s’organise pour détruire ce projet diabolique. Han Solo tente de raisonner son fils et perd la vie dans un combat peu glorieux…

Rey, héroïne de ce nouveau volet, alors pilleuse d’épave solitaire rejoint l’Alliance Rebelle, dirigée par Leia. C’est alors que l’on fait la rencontre d’une nouvelle génération de héros : BB-8, Finn (le stormtrooper déserteur) et Poe Dameron, pilote de chasse.

Rey a une affinité particulière avec la force et apprend peu à peu à la maîtriser. Elle affronte Ben Solo alias Kylo Ren dans un combat singulier à la fin de l’épisode 7.

BB-8 contient des informations concernant la localisation de Luke Skywalker, le dernier Jedi encore vivant. Isolé sur une planète après avoir échoué à faire basculer son neveu du côté lumineux de la force, il est rejoint par Rey à qui il enseignera ce qu’il sait. Il fera d’elle le premier Jedi d’une nouvelle génération.

Kylo Ren s’entretient avec Rey dans un duel mental. Chacun d’eux maintient l’espoir de faire basculer l’autre du bon/mauvais côté de la force. Kylo Ren tue son maitre Snoke et devient le nouveau Leader Suprême du Premier empire. Il lutte alors contre l’alliance rebelle qui s’est retranchée dans une ancienne base de la Rébellion.

Rey parvient à faire échapper les derniers rescapés de l’alliance rebelle grâce à Luke qui fait diversion avec son hologramme. Celui-ci « disparait » à la fin de l’épisode 8, on suppose alors qu’il devient immortel et résidera dans la force pour toujours.


La suite au prochain épisode, fin 2019 !
En attendant, un spin off sur la vie d’Han Solo est prévu pour mai 2018 😉

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑