J’ai testé… l’ISOLATION SENSORIELLE

Envie de te détendre ? De flotter à poil ? D’être un peu seul loin du reste du monde? D’arrêter de penser à 2749 choses en même temps ? De multiplier ton quotient intellectuel par 8 ? De ranger le bordel que t’as foutu dans ce satané cerveau ? Si tu as répondu oui à au moins 1 de ces questions, alors lis la suite parce qu’il se pourrait bien que l’isolation sensorielle soit ton truc !  


L’isolation senso…quoi?

L’isolation sensorielle, c’est le fait de supprimer les éléments qui font appel à nos sens. Pas de son, pas d’odeur, pas de lumière et surtout pas (ou peu) de gravité ! Le principe : flotter dans une eau très salée (sel d’Epsom) qui permet de faire « disparaitre » la sensation de pesanteur…


On fait ça où ?

Il existe plusieurs centres/instituts de flottaison en France. Pour ma part, j’ai testé MEISO à Paris, l’institut situé à Barbès, un petit havre de paix en plein milieu de l’agitation parisienne ( difficile à croire mais c’est vrai ! ).

En arrivant, on enlève les chaussures et on entre dans une pièce végétale sur plusieurs niveaux.

Une sorte d’arbre à chat pour humain.

Le plafond est un puit de lumière, la pièce, un véritable isolant au stress ambiant : hamacs, bouquins, thé, plaids et coussins qui lancent des appels à la sieste ! Je bois un thé et commence à feuilleter quelques magazines, je somnole, pense, réfléchit à ce qui va se passer. Je commence à me détendre. Ce lieu est envoûtant…


C’est comment ? 

Bain flottant MEISO - Flottaison en isolation sensorielle approuvé par les claustrophobes

Navigant entre curiosité et scepticisme, je me jette à l’eau, je tente l’expérience. Je dois avouer que je ne suis pas très rassurée. Un tête à tête avec moi-même pendant 1h sans échappatoire, sans occupation visuelle ou sonore, toutes les conditions sont réunies pour que j’en ressorte complètement cinglée…

Je rentre dans la pièce et mon angoisse d’être enfermée s’estompe aussitôt. C’est une pièce de 20m2 environ avec un bassin circulaire. Je me déshabille, prend une douche et entre dans le bassin sans oublier de mettre les bouchons d’oreille. L’eau est bonne, lisse, presque gluante.

Je m’allonge et commence à appréhender cette espace. Je tourne sur moi-même, je gravite sur l’eau. Aucun effort à fournir pour rester à la surface. C’est comme être allongé dans le vide. La lumière s’éteint. C’est parti…

Après quelques minutes, j’ai la sensation étrange de pouvoir naviguer dans mon cerveau d’une manière optimisée, une douce sensation de puissance intellectuelle. La possibilité de pouvoir ordonner, régler et naviguer entre les éléments avec clarté.

Je n’ai pas envie de dormir. Je ne ferme pas les yeux. Je pense, je médite. La perte complète des repères me permet de me libérer complètement et de me détacher du monde réel ( oui oui à la base je suis bien cartésienne ! ). Je n’ai aucune idée du temps qui passe. Je m’en moque. Je ne veux plus bouger, je suis si bien ici.

La lumière se rallume. Le temps semble être passé en un instant.

En ressortant je ne suis ni fatiguée, ni endormie, je suis apaisée et toutes mes idées sont claires. Tout est en ordre. Mon corps est relâché, complètement détendu. Pas mal, non?


C’est combien?

La flottaison d’une heure coûte 60€ chez MEISO et 45€ pour les étudiants / demandeur d’emploi / jeunes entrepreneurs. Pour les adeptes du concept, il existe également une formule mensuelle comprenant une flottaison par mois (45€/mois).

Si tu veux tenter l’expérience, voici l’adresse de l’Oasis Meiso à Paris :

MakerFaire-logo-MEISO

51 Boulevard de la Chapelle 75010 Paris
+ d’infos sur www.meiso.fr

Et très bientôt (pour mon plus grand plaisir) une adresse Lyonnaise devrait voir le jour ! 😉

 

 

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :