Trip #3 – Bom dia Porto !

Au lieu de t’infliger la dégustation de ce vin cuit écoeurant, je te propose plutôt quelques trucs à faire et à voir dans cette ville bourrée de charme… et de talent ! 😉


Flâne dans les ruelles 

azulejos-porto

Rien de mieux pour découvrir la ville que de se laisser porter au détour des rues, au hasard des découvertes et au bon vouloir du feeling. Laisse-toi aller, à gauche, à droite, au gré de tes envies, tu risques bien d’y faire de jolies rencontres et découvertes. Vallonnée et traversée par le Douro, c’est un jeu d’enfant de s’orienter dans Porto !

Les azulejos (carreaux de faïence décorés) qui recouvrent les murs des bâtiments contribuent pour beaucoup au charme désuet de la ville. De quoi stimuler tes yeux en permanence !

 


Bois une Super Bock sur le quai de Villa Nova de Gaïa

En fin d’après-midi, la vue depuis le quai de Gaïa sur le vieux Porto est complètement dingue. Commande une Super Bock (bière locale) et profite de la vue jusqu’au couché du soleil. Contemple le spectacle qu’offrent les courageux plongeurs (prêts à sauter du Pont Dom Luis) motivés par la cagnotte que les touristes font généreusement gonfler.

Et PLOUF. Il a sauté. Il est où? Il est où? Ah il est là, allez on reprend une Super Bock ! 

Tu peux longer le quai, il y a de nombreux stands d’artisanat local où le liège y tient une place privilégiée. N’hésite pas à bifurquer dans les petites rues, tu pourras croiser le « Half Rabbit » du street artiste Bordalo II, un lapin géant, superbe sculpture de déchets qui fait l’angle d’une rue.

C’est ici que se trouve les caves de Porto : Sandeman, Porto Cruz, Offley, Calèm… où il est possible d’y faire des dégustations et découvrir les processus de fabrication.

 


Bouge à Guimaraes (depuis Sao Bento)

Un conseil ? Arrive en avance. Parce qu’il y en a à voir dans cette petite gare de Sao Bento, au coeur du vieux Porto. Entièrement recouverts d’azulejos, les murs racontent des histoires pendant que les trains s’activent en gare. Un lieu tout à fait charmant qui semble déconnecté du stress habitant généralement les stations.

Après 1h15 de train (= seulement 3€), tu arrives dans la charmante petite ville médiévale de Guimaraes. Considéré comme le berceau du Portugal, le centre ville de Guimaraes est constitué de petites rues pavées, de vieilles bâtisses et de très jolies places (comme la place de l’olivier) où il fait bon de boire un verre, de grignoter des tapas et de laisser le temps filer… N’hésite pas à aller faire un tour à la galerie Aréa 55 (55 R. Egas Moniz), spécialisée dans l’illustration et le dessin. C’est de la beauté !

 


Prend un goûter dans une confeteria 

Pas question d’aller à Porto sans goûter les Pastel de Natas ! Célèbre petite tarte aux œufs sucrées. Et comme le dis si bien une enseigne portugaise : the world need natas ! Enfin on avancerait pas bien vite si le monde entier s’enfilait des natas au petit matin 😉

Des confeterias, il y en a un peu partout. Les portugais aiment les petites collations en fin de matinée ou dans l’après midi ou n’importe quand et ça tombe bien, nous aussi !

 


Va à la plage

En vélo, en tandem, en bus ou en tramway historique, autant de moyen pour rejoindre la plage au nord de l’embouchure du Douro. Préservée et naturelle, rien ne vaut un apéro rythmé par le son des vagues qui s’écrasent sur les rochers. Une petite sieste bien méritée au soleil, les pieds dans le sable. Un bon bouquin. Putain qu’on est bien ! Avis aux surfers, si tu longe la côte vers le nord, tu atteindra la grande Matosinhos Beach, idéal pour prendre quelques vagues…

 


Visite Porto

Il y a beaucoup à visiter à Porto !

Le centre de la photographie qui se situe dans l’ancienne prison est un incontournable autant pour le bâtiment que pour la qualité des tirages présentés (et en plus, c’est gratuit!).

La librairie Lello et son célèbre escalier (qui a inspirée J.K. Rowling -> Harry Potter) est vraiment superbe même si un poil trop touristique à mon goût…

Je recommande aussi le parc du palacio de cristal avec son jardin des sentiments qui est très bien aménagé et très bien entretenu. Tu pourras y croiser bons nombre de volatiles, gardiens des lieux : paons, canards, coqs… et aussi des arbres cactus très bizarres ! (#greffe).

La Igreja do Carmo et la Capela das Almas sont à voir également avec de superbes façades recouvertes d’azulejos. L’intérieur est tout aussi surprenant, allez va-y, entre !

 


Shop !  

J’aime bien aller te dénicher les petites boutiques de créateurs locaux, d’artisanat ou d’art. Et autant te dire qu’à Porto, je suis tombée sur des petites pépites 😉 Voici la liste de quelques adresses pour se faire plaisir !

shop

1 – O!Galeria (61, R. de Miguel Bombarda) : mon coup de ❤️ ! Galerie dédiée à l’illustration et au dessin, il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. On est loin de la galerie aseptisée où l’on ose pas mettre un pied et ça fait du bien ! Les murs sont recouverts de nombreux petits tableaux / toiles qui rendent cette exposition collective totalement cap-ti-vante.

2 – Coraçao Alecrim (28, TV. de Cedofeita) boutique vintage, green & indie, la décoration et la sélection d’articles sont surprenantes : plantes, tapis fait-main, objets chinés, herbiers, chapeaux… Un petit régal pour les yeux, l’ennemi public du porte monnaie !!!

3 – Mercado 48 (48, R.da Conceição) : une très belle sélection d’articles de créateurs portugais dans une déco tout à fait soignée. Ici, ça sent bon le cuir, le liège, le bois… on s’y sent bien et on pourrait rester des heures à désirer les précieuses créations. Mais il faut bien se décider et je repars avec un (beau-magnifique-adoré) sac à dos fait-main 😉

4 – Fernandes, Mattos & Ca (114, R. das Carmelitas) : La sélection est chouette mais beaucoup moins artisanales, enfin il faut faire le tri. Le lieu par contre vaut vraiment le détour : plafonds démesurément hauts, boiseries, escalier en bois massif, vitrines… on se sent tout petit dans cet immense magasin de jouet à l’ancienne.

5 – Prometeu Artesanato (136, R. de Mouzinho da Silveira) : cette boutique-atelier regroupe des artisans portugais qui façonne d’étonnants azulejos, là directement sous nos yeux ! J’adore !

6 – Circus Network (54, R. do Rosario) : À la fois galerie, agence de création et espace de co-working, c’est le temple de l’inspiration pour les créatifs.

7 – Galeria de Artesanato O GALO (68, R. de Mouzinho da Silveira) : le mélange explosif de l’artisanat Portugais et d’objets hétéroclites de brocante, ça vaut le coup d’oeil ! 


Et surtout, mange ! 

À Porto, il suffit de se balader pour trouver une petite adresse qui va bien où l’on peut partager des tapas et boire de la bière pas chère (environ 2€ la bière bouteille).

La Rua das Flores est très agréable pour se balader mais un poil trop d’attrape-touristes culinaires à mon goût. Nous avons trouvé de très bonnes adresses dans le quartier de Conceiçao qui regorge de vitrines alléchantes. Je recommande éLeBê Centro (semi-gastro au rapport qualité-prix exceptionnel) ou Comme ça (poêle à partager très abordable dans un décor surprenant).

Prévois du cash, les resto’ portugais ne prennent pas toujours la CB 🙂


Obrigado porto ❤️

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :